Accueil... Votre admission... Votre séjour... Votre sortie... Vos droits... Plan d'accès...
LE TRAITEMENT INFORMATIQUE DES DONNÉES VOUS CONCERNANT

Notre établissement dispose d'un système informatique destiné à gérer le fichier des patients et à réaliser des statistiques, ceci dans le strict respect du secret médical.

Sauf opposition motivée de votre part, certains renseignements vous concernant, recueillis au cours de votre séjour, feront l'objet d'un enregistrement informatique.

Cet enregistrement est réservé exclusivement à la gestion de toutes les données administratives et médicales liées aux patients durant toutes les étapes de leur séjour et à l'établissement de statistiques en application de l'arrêté du 29 juillet 1998 relatif au recueil PMSI en soins de suite et réadaptation.

Conformément à la déontologie médicale et aux dispositions de la loi informatique et libertés, en particulier les articles 34 et 40 de la loi du 6 janvier 1978, tout patient peut exercer ses droits d'accès et de rectification auprès du médecin responsable de l'information médicale par l'intermédiaire du praticien ayant constitué le dossier.

LA CONSULTATION DE VOTRE DOSSIER MÉDICAL

Vous disposez du droit de consulter votre dossier médical.

Cette demande doit être formulée par écrit et adressée au Directeur de l'établissement.

Afin de faciliter votre demande, un formulaire est disponible à l'accueil.

Vous recevrez une réponse dans un délai de :

  • 8 jours à compter de la date de réception de la demande pour les dossiers ayant moins de 5 ans ;
  • 2 mois pour les dossiers ayant plus de 5 ans (cette période de 5 ans courant à compter de la date à laquelle l'information médicale a été constituée).

Nous vous informons que la consultation du dossier médical sur place est gratuite. La réalisation de copies est facturée 0,20 € la copie ainsi que les frais d'envois postaux.

LA PERSONNE DE CONFIANCE

En tant que personne majeure, vous disposez du droit de désigner une personne de confiance (parent, proche ou médecin traitant) qui peut vous accompagner dans vos démarches et assister aux entretiens médicaux si vous le souhaitez.

Cette désignation est faite par écrit et est révocable à tout moment.

Les médecins sont à la disposition des familles ou de cette personne de confiance sur rendez vous.

 

LE CONSENTEMENT AUX SOINS

Il sera fait appel à votre consentement pour les soins qui vous sont nécessaires en fonction de votre état de santé. Toute question se rapportant à ce droit pourra être évoquée avec
l'équipe médicale.

DONS D'ORGANES
Une information sur le don d'organes peut vous êtes remise par le médecin responsable de l'unité qui vous accueille
LA COMMISSION DES RELATIONS AVEC LES USAGERS ET LA QUALITÉ DE LA PRISE EN CHARGE (CRUQ)

Cette Commission a pour objet de régler les litiges qui pourraient survenir lors de votre hospitalisation.

Elle est chargée d'assister et d'orienter toute personne qui s'estime victime d'un préjudice du fait de l'attitude de l'établissement et de l'informer sur les voies de conciliation et de recours gracieux ou juridictionnels dont elle dispose.

Toute réclamation peut être adressée par écrit à l’adresse de l’établissement, aux responsables médicaux ou administratifs de l'Etablissement et, en cas de litige, à cette Commission.

LA COMMISSION DES RELATIONS AVEC LES USAGERS

LA CHARTE DE LA PERSONNE HOSPITALISÉE
L'HÔPITAL GOÜIN adhère à la Charte du patient Hospitalisé.

1 Toute personne est libre de choisir l’établissement de santé qui la prendra en charge, dans la limite des possibilités de chaque établissement. Le service public hospitalier est accessible à tous, en particulier aux personnes démunies et, en cas d’urgence, aux personnes sans couverture sociale. Il est adapté aux personnes handicapées.

2 Les établissements de santé garantissent la qualité de l’accueil, des traitements et des soins. Ils sont attentifs au soulagement de la douleur et mettent tout en oeuvre pour assurer à chacun une vie digne, avec une attention particulière à la fin de vie.

3 L’information donnée au patient doit être accessible et loyale. La personne hospitalisée participe aux choix thérapeutiques qui la concernent. Elle peut se faire assister par une personne de confiance qu’elle choisit librement.

4 Un acte médical ne peut être pratiqué qu’avec le consentement libre et éclairé du patient. Celui-ci a le droit de refuser tout traitement. Toute personne majeure peut exprimer ses souhaits quant à sa fin de vie dans des directives anticipées.

5 Un consentement spécifique est prévu, notamment, pour les personnes participant à une recherche biomédicale, pour le don et l’utilisation des éléments et produits du corps humain et pour les actes de dépistage.

6 Une personne à qui il est proposé de participer à une recherche biomédicale est informée, notamment, sur les bénéfices attendus et les risques prévisibles. Son accord est donné par écrit. Son refus n’aura pas de conséquence sur la qualité des soins qu’elle recevra.

7 La personne hospitalisée peut, sauf exceptions prévues par la loi, quitter à tout moment l’établissement après avoir été informée des risques éventuels auxquels elle s’expose. 8La personne hospitalisée est traitée avec égards. Ses croyances sont respectées. Son intimité est préservée ainsi que sa tranquillité.

8 Le respect de la vie privée est garanti à toute personne ainsi que la confidentialité des informations personnelles, administratives, médicales et sociales qui la concernent.

9 La personne hospitalisée est traitée avec égards. Ses croyances sont respectées. Son intimité est préservée ainsi que sa tranquillité.

10 La personne hospitalisée (ou ses représentants légaux) bénéficie d’un accès direct aux informations de santé la concernant. Sous certaines conditions, ses ayants droit en cas de décès bénéficient de ce même droit.

11 La personne hospitalisée peut exprimer des observations sur les soins et sur l’accueil qu’elle a reçus. Dans chaque établissement, une commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge veille, notamment, au respect des droits des usagers. Toute personne dispose du droit d’être entendue par un responsable de l’établissement pour exprimer ses griefs et de demander réparation des préjudices qu’elle estimerait avoir subis, dans le cadre d’une procédure de règlement amiable des litiges et/ou devant les tribunaux.

*Le document intégral de la charte de la personne hospitalisée est accessible sur le site Internet : www.sante.gouv.fr. Il peut être également obtenu gratuitement, sans délai, sur simple demande, auprès du cadre de santé de chaque service.

Haut de page
 


                               Un hôpital multi spécialisé   Livret d'accueil   Nos partenaires   Guide d'accompagnement des patients en oncologie